Faire l’épicerie avec les enfants

Faire l’épicerie avec les enfants

 

Faire l’épicerie avec votre enfant est parfois éprouvant. Cela dit, ça vaut la peine de l’amener avec vous à l’occasion, car il a beaucoup à y apprendre. Voici des trucs et des idées pour que faire l’épicerie soit non seulement utile, mais aussi agréable!

Des idées pour les éduquer

Le premier objectif qu’on vise en amenant un enfant à l’épicerie est de l’intéresser aux aliments. On n’essaie pas de lui enseigner leur valeur nutritive ni même de parler du Guide alimentaire canadien. La première étape est de faire découvrir à votre enfant les formes, les odeurs, les couleurs et l’origine de ce qu’il mange.

  • Faites-le chercher des aliments de différentes couleurs.
  • Faites-lui sentir des fines herbes, fruits et légumes.
  • Faites-lui remarquer les formes que peuvent prendre les pains et les pâtes.
  • Montrez-lui les poissons et le poulet sous leur forme entière, et faites le lien avec les croquettes ou            filets qu’il connaît déjà.
  • Rassemblez les ingrédients requis pour faire une recette avec lui.
  • Montrez-lui comment reconnaître les aliments du Québec et demandez-lui d’en identifier.
  • Expliquez-lui pourquoi vous mettez autant d’aliments différents dans votre panier : les aliments travaillent en équipe pour lui permettre de grandir en santé.

Des trucs pour que ça se passe bien

Les demandes incessantes et l’impatience d’un enfant à l’épicerie; tous les parents ont connu cela. Voici des trucs pour essayer de les prévenir.

  • Apportez un jouet à votre petit afin qu’il puisse s’occuper assis dans le panier.
  • Apportez une collation au cas où la faim le rendrait impatient. Sinon, permettez-vous d’ouvrir un contenant de petites tomates fraîches, un sac de fromage ou une boîte de craquelins que vous paierez à la fin.
  • Impliquez votre enfant en lui demandant par exemple quel fruit il voudrait en collation ou avec quel légume il souhaite accompagner le souper. En plus de se sentir valorisé, ça lui donnera le goût d’en manger.
  • Occupez-le. Demandez-lui de trouver certains aliments lorsque vous êtes dans la bonne rangée.
  • S’il est assez âgé ou accompagné d’un frère ou d’une sœur plus vieux, confiez-lui la mission de trouver certains aliments dans l’épicerie.
  • Choisissez de préférence un moment de la journée où votre enfant est en forme.
  • Établissez des règles avant de rentrer à l’épicerie et demandez à votre enfant de les répéter pour vérifier sa compréhension. Ex. : tu restes près de moi en tout temps, tu ne mets rien dans tes poches, tu regardes avec les yeux et tu prends dans tes mains seulement quand tu as la permission, on choisit UNE boîte de céréales, on n’achète pas de bonbons cette semaine, etc. Félicitez-le lorsqu’il agit bien.

Des bonnes raisons pour les amener

En amenant votre enfant à l’épicerie, vous lui enseignez que ses repas et ses collations n’arrivent pas par magie dans son assiette. Il apprend qu’il y a des aliments et des ingrédients de base d’une part, et des produits fabriqués dans des usines de l’autre. Il réalise qu’à peu près tout existe en version « maison » et « du commerce ».

Au fil du temps et de ses visites à l’épicerie, votre enfant apprend tout naturellement à choisir les aliments et à composer un panier d’épicerie en fonction d’un menu planifié.

En participant aux choix des aliments et en apprenant à mieux les connaître, votre enfant sera plus ouvert à y goûter.

Faire l’épicerie avec votre enfant est profitable à court et à long terme. Si vous appréhendez son comportement, débutez avec de courtes visites. Choisissez une ou deux façons de susciter son intérêt et de l’occuper, puis gardez des idées pour la prochaine fois! Vous pourrez aussi prolonger le plaisir (et l’enseignement) à la maison en lui montrant où l’on range les aliments.

Faire l’épicerie deviendra peut-être synonyme de plaisir et de jeu pour votre famille!

Vous avez aimé cet article, vous aimerez également :